« Paris, le 18 septembre 2005 | Accueil | Paris, le 24 novembre 2005, »

04/10/2005

Commentaires

Olivier

Je vous suis !
Je n'arrive juste pas a trouver les flux de
http://lalisteasuivre.blog4ever.com/blog/index-4524.html
et
http://atticawebzine.chez-alice.fr/news.html

Sinon, pour ceux qui voudrait récupérer la liste et l'avoir à jour, j'ai créé une liste sur bloglines

Pour avoir ma liste à jour il suffit d'intégrer le code contenu dans ce fichier


http://quotidiendurable.com/files/freemen.txt

José

Salut, Olivier. Bienvenue chez les Freemen !

Quoique

Votre initiative m'intéresse et les quelques blogues de votre liste que j'ai visité ne me semble pas étrangers à mes préoccupations, même si sur mon blogue je me limite à une entrée par une porte peut être marginale mais assez représentative d'une des "gestion du problème" par les forces au pouvoir.

Je vais poursuivre la lecture des blogues qui s'impliquent.

José

Salut Quoique, la porte d'entrée de ton blog est peut-être marginale mais passionnante.

Damien

Il aura donc fallu une catastrophe humanitaire d'ampleur inégalée pour que la frontière Indo-Pakistanaise s'ouvre. Tout du moins, fasse mine de s'ouvrir.

Et pendant ce temps là - en France - des émeutes particulièrement violentes et nombreuses secouent chaque jour et chaque nuit nos banlieues. De nombreux auteurs - écrivains, chanteurs ou cinéastes - avaient bien sûr prévu le phénomène depuis longtemps et mis en garde nos élites. En effet, que des personnes désespérées et vivant des dans conditions épouvantables en arrivent à de tels agissements n'est en rien surprenant. Cela semble même tomber sous le sens, comme le veut l'expression populaire.

Ainsi - par conséquent - si les agissements en question sont certes illégitimes et particulièrement injustifiables, ils sont parfaitement compréhensibles.

Il aura donc fallu cela - une flambée de violence spectaculaire - pour que certains de nos hommes politiques, de nos penseurs ou de nos journalistes, comprennent l'ampleur et la gravité de la question sociale dans ces zones - dans ces quartiers et dans ces villes.
Il aura donc fallu cela pour qu'ils comprennent l'impérieuse nécessité de lutter rapidement et efficacemment contre la pauvreté, l'insalubrité et l'insécurité dans nos banlieues.

Avant qu'il ne soit encore plus tard que trop tard.

On évoque désormais la nécessité d'un "Grenelle des banlieues". L'expression revient ainsi de plus en plus ces jours-ci.
At last.
Ce n'est pas trop tôt, comme dirait l'autre.

Mais au-delà de ce simple et facile constat, la question qui se pose est celle du traitement de cette violence. Et c'est bien là tout l'enjeu du débat.

Ainsi, c'est précisément sur ce point que vont s'illustrer - par leur étroitesse d'esprit - les mêmes qui ne comprennent pas que l'on puisse être libéral et social. Une fois n'est pas coutume.
Les mêmes qui manient l'amalgame avec talent, en tout domaine et en toute occasion.
Les mêmes qui manipulent les esprits dans l'inique dessein de soigner leurs névroses.

Car en effet, l'alternative me semble évidente :
- soit l'on justifie - à des fins notamment électorales - des crimes et des délits ignobles, et je crois par conséquent que l'on prépare un nouvel et explosif "21 avril" - avec un deuxième tour sans candidat de gauche en 2007.
- soit au contraire, l'Etat lutte sans relâche contre une minorité de criminels agissant à l'endroit même où des dizaines de milliers de pauvres, malades ou désoeuvrés restent malgré tous leurs maux dans le cadre de nos lois républicaines.

En effet, en stigmatisant une minorité, Sarkozy me semble effectuer clairement la distinction entre "fauteur de trouble" et - en vrac - "jeune, immigré, chômeur, rappeur, musulman, habitant de cité, maghrébin, africain, et caetera".
Cette distinction - dans l'opinion publique - est essentielle.
A défaut, il y a fort à craindre que le débat politique ne se résume à un dialogue extrême-gauche contre extrême-droite, poussant les démocrates et les républicains à déserter le champ politique pour rejoindre des terrains plus délicats.

Pour ma part, j'ai un rêve.
Celui d'une société dans laquelle les individus seraient courageux – moins lâches. Une société où l’honnêteté intellectuelle serait érigée au rang de valeur fondamentale. Concrètement, un ensemble social où chacun serait apte à reconnaître ses erreurs, ses limites, et à prendre en compte l’intérêt général de l’ensemble social qui lui permet de survivre.

Mais ce raisonnement devient inepte dès lors que l'ensemble social n'assure plus la survie de chacun de ses membres.

Et c'est exactement l'enjeu même du débat.

La refonte - par delà nos Institutions - de notre façon de comprendre et de faire la politique.
La construction d'un nouvel idéal social et économique qui prendrait en compte chacun des acteurs - passifs ou actifs - qui constituent aujourd'hui notre société.
L'acceptation définitive et constructive des différentes composantes sociales, relgieuses et ethniques formant aujourd'hui notre nation.
La compréhension de l'importance majeure de chacune de ses composantes dans l'avènement et la pérennisation d'une société tolérante, libérée de ses entraves idéologiques, économiquement prospère et redistributrice.

« Au milieu de la grande barbarie naturelle, les êtres humains ont parfois (rarement) pu créer de petites places chaudes irradiées par l'amour . De petits espaces clos, réservés, où régnaient l'intersubjectivité et l'amour». Michel Houellebecq.

jcm

Bonjour,

Serait-il admis de rejoindre les Freemen avec un site et non un blog ?

Je suis l'auteur du site http://activart.com, toujours plus ou moins en évolution, sur lequel je publie de façon irrégulière et qui ne permet pas l'ajout de commentaires (cela viendra peut-être mais pas dans les jours prochains) mais juste un contact par courriel.

Je suis tout à fait en accord avec les 2 points qui définissent les Freemen, et j'ajouterai qu'il me semble à la fois indispensable d'agir vite mais de façon profondément réfléchie, ce qui n'est pas le plus facile peut-être...

Pour agir de façon réfléchie il est indispensable d'avoir une connaissance large des questions que l'on aborde, d'envisager ces questions en toute indépendance et en tenant compte du contexte dans lequel elles se trouvent : c'est ce que ne semblent pas toujours faire nos dirigeants.

Une telle démarche serait peut-être une sorte de réhabilitation de la politique...

Une politique très fortement mise à mal par l'influence qu'elle subit de la sphère économique (entreprises, lobbies...) et qui nous entraine vers la borne inférieure de la démocratie, un minimum, peut-être, pour que l'on puisse la nommer ainsi, mais un minimum inacceptable.

Borne inférieure de la démocratie, et citoyenneté au rabais : il faut du monde, des convaincus que ce minimalisme ne saura jamais nous suffire, pour remédier à cela.

Remédier en produisant de la réflexion, du théorique, du pratique, et de la pression sur les politiques, les médias, les intellectuels...

J'aime bien le rêve de Damien : "Pour ma part, j'ai un rêve.
Celui d'une société dans laquelle les individus seraient courageux – moins lâches. Une société où l’honnêteté intellectuelle serait érigée au rang de valeur fondamentale. Concrètement, un ensemble social où chacun serait apte à reconnaître ses erreurs, ses limites, et à prendre en compte l’intérêt général de l’ensemble social qui lui permet de survivre."

Postulat de base : l’honnêteté intellectuelle comme valeur fondamentale.

Ce pourrait être le plus bel enjeu des Freemen : montrer que c'est possible, que cela peut exister et donner, hors de toute école, de toute faction, des résultats dont chacun pourrait s'inspirer...

Casabaldi

Tes propos n'engagent que toi Damien, et je ne suis pas sur que nous pensions aux mêmes gens quand tu évoques une "minorité de criminels"... enfin, puisque tu parles des "lois de notre république" (la tienne en l'occurrence, puisque pour moi, je crois que le premier post était assez clair...), voici un extrait de la constitution de la première république :

Constitution de l’An I - Première République - France, 24 juin 1793
Déclaration des droits de l'homme et du citoyen

Article 35. Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.


Casabaldi

hello jcm
oui, c'est possible, bien entendu. Mets juste les liens de tout le monde sur ton site et préviens-nous quand c'est fait. à bientôt.

jcm

Bonjour,

Les liens sont en place.

A bientôt,

jcm

José

Salut jcm, bienvenue au 54e Freemen. Je transmets ton lien aux autres.

jeanpodelesterel

Namasté

J'ai "linké" ton site, avec un post, sur mon blog :
http://jeanpo.canalblog.com/

Dans mon post je précise :
A noter que non-violence n'est pas synonyme de non-action !
A titre personnel je ne suis pas en phase sur la forme vs. termes guérriers, mais adhère sur le fond.

Jeanpo

Casabaldi

Merci jeanpo. Nous sommes tout à fait d'accord sur le fait que la "vraie" non-violence est effectivement extrêmement active. Comme je le disais plus haut, je crois qu'elle nécessite même immensément plus de courage et de détermination que les formes d'action plus violentes et je la respecte plus que toutes les autres. Je regrette juste que beaucoup cachent une inaction certaine derrière une pseudo adhésion à la non violence.
merci encore et namaste aussi.

Pierre

Comme globalement je suis bien d'accord avec les deux premières infirmartion, j'ai mis la liste des freemen sur mon blog.
Je m'inquiète cependant un peu du nombre des blogs qui n'ont rien à voir avec le changement climatique mais bon...
Moi je cherche surtout à entamer une réflexion sur un mécanisme qui pourra permettre aux citoyens et aux consommateurs de savoir vraiment le "coût" écologique des biens et services, publics et privés. J'ai commencé à rédiger cette réflexion sur cette page : http://gouvernance.over-blog.com/article-1189221.html.
Vos commentaires et propositions m'intéressent.

Casabaldi

Salut pierre,

On te linke tout de suite, bienvenue.
Tous les blogs ne parlent pas que de ça, non, loin de là. ça nous permet de toucher une audience qui s'intéresse à d'autres choses habituellement et c'est une des forces du réseau (si les blogs en question en parlent quand même un peu, évidemment !).

NGK

Bonjour Francesco ! C'est quand qu'il se remet à écrire ? C'est quand qu'on envisage des actions symboliques ? C'est quand qu'on planifie des stratégies, des utopies, susceptibles de rendre le monde plus viable et la société plus humaine ? Bises et bonne journée.

Casabaldi

Tu tombes bien NGK. Je suis en train de le faire !
à tout de suite, donc.
;-)

victor

Bonsoir,

Voilà moi je ne fais pas de blog mais ça : www.mesblogs.com, et je voulias juste vous signaler que je vais vous mettre un beau logo et un lien, ok ?
Voilu

Victor

Melanchalys

Oui.

Je suppose que ceci par d'une "bonne intention".

Bravo.

A bientôt perhap's

philou

je rejoins les "freemen "
à bientôt

Chris

OUI, j'ai compris que :

1. le changement climatique est un problème majeur, pas uniquement écologique, mais aussi politique et économique,

2. s’attaquer sérieusement à ce problème (et à d’autres… guerres, pauvreté, etc.) implique une remise en cause profonde de nos modèles économiques et particulièrement de la notion de « croissance »,

OUI, ça au moins je l'ai compris, et peut-être d'autres petites choses que nous partageons en commun et que je lirai chez vous et que vous lirez chez moi.
OUI je souhaite vous rejoindre.
OUI, je souhaite faire partie des Freemen
OUI, je vais me linker à vous
OUI, aussi petit que nous soyons, il est en notre pouvoir, à tous, de faire quelque chose !
OUI, il est temps que je m'y mette...

Dans l'attente de votre confirmation
Amitié


Casabaldi

C'est parti, Chris. Ton URL circule sur la liste. Tout le monde est en train de te linker. J'ajoute également ton e-mail à la liste Google. bienvenue !

PaysageMan

Bonjour et Oui ! (?)

L'idée des Freemen est intéressante. J'ai mis un lien sur mon blog vers cet article.

Je me sens moi-même un Freemen sur la base des idéaux et de ce que je fais de mon blog, mais l'obligation de tous vous mettre en lien me semble épuisante, d'autant que je suis à peu près certain de ne pas pouvoir trouver le temps de tous vous lire ! Ce ne serait pas mieux de simplement mettre un lien vers une liste complète ?
En plus, la colonne de liens de mon blog est bien longue: liens d'informations sur le développement durable, la haute qualité environnementale, des outils d'aménagement du territoire que je trouve pertinents comme les parcs naturels régionaux, des liens vers des infos spirituelles et des infos scientifiques, des liens qui envisagent une autre économie, des liens vers des organismes qui soutiennent des projets liés à la nature, des liens pour s'adresser aux élus à différents échelons décisionnels, des liens vers la notion de paysage, et des liens vies en blog que j'ai orientés de manière à donner un aperçu de la population d'aujourd'hui.

Voilà. Donnez moi des nouvelles si ça vous dit !

Oliv'

José

Fais comme tu le sens, Olivier. L'idée de base est que plus les Freemen linkent d'autres Freemen, plus ils se donnent mutuellement de la visibilité et plus ils augmentent celle du réseau. Mais à l'impossible nul n'est tenu et le contenu de ton blog justifie assez ta présence parmi les Freemen ;)

PaysageMan

OK !

Je commence à mettre en lien les Freemen, mais comme je tiens à au moins jeter un oeil à chacun, la liste complète prendra sûrement plusieurs jours.

Oliv'

José

Salut, PaysageMan, aka Olivier, et bienvenue. Je t'ai linké sur Carnets de nuit,Imagine 2012 et 2050 et j'ai prévenu l'ensemble des Freemen...

Grégoire JACOB

Bonjour,
J'aimerai rejoindre le reseau freemen. Pourrais tu STP m'aider. J'ai également un blog : http://ecolodujour.over-blog.com
L'idée de ce blog est de montrer que l'on peut, aussi au travers de gestes quotidiens, faire pression sur nos politiques pour changer les choses et ne plus continuer à nous enfoncer ! La décroissance est un thème fondamental mais peut être difficile à comprendre alors que l'on nous a bourré le mou depuis des lustres en expliquant que plus de croissance = plus de bonheur ! Toutes les idées, blogs et sites sont intéressants et à encourager
Quant au réchauffement climatique...c'est une véritable catastrophe qui nous attend mais ce thème est anxiogène. Alors, il faut aussi en parler, reparler, réexpliquer pour que petit à petit, cela pénètre dans les esprits.
Merci par avance de ton aide
Grégoire

Casabaldi

Salut Grégoire,

Et bien c'est fait ; je viens de prévenir les autres.
Bienvenue !

ecolomuslim

Bonjour à tous ,

Je trouve l’idée du réseau Freemen génial !! j’aimerai beaucoup en faire parti !
Je suis objecteur de croissance, depuis ma marche vers Magny court… Ou trouver la dernière liste des freemen à mettre sur mon blog ? et comment me rajouter à la liste ?
Merci d’exister ! Merci de résister !!

Casabaldi

Waouh, quel enthousiasme ! (non, en fait, tu as raison, c'est génial ;-)
Pour la liste, tu la trouveras ici même, colonne de gauche.
Si tu le souhaites et que tu sais intégrer, je peux te la trouver en html, histoire de ne pas te taper 80 liens à la main. (ouais, c'est lourd...) Fais-moi signe par mail dans ce cas là.

Ensuite, question "décroissance", tu trouveras dans le réseau des gens très critique à l'égard des décroissants ; La périphrase sur la "remise en cause des modèles économiques basés sur la croissance" n'est pas là par hasard...
(et, je te rassure, aussi des sympathisants. Bref, nous sommes tous un peu furieux, indépendants, inclassables, esprits libres et ingérables. Et c'est tant mieux.)

Enfin, question quasi perso : tu as des liens avec "la rage du peuple" ? Si oui, transmets un énorme Big up à Keny Arkana et à toute l'équipe.
C'est géant.

Bon courage pour les liens. Tu me préviens dès que c'est fait, et je préviens les autres.

ecolomuslim

Salut francescocasabaldi !! Je veux bien avoir le code HTML à mettre sur mon blog pour les liens des membres du réseau. Petite question ! Puis-je mettre ses liens sur une page spéciale qui serait fixe un peu comme ma page "Qui suis-je" ou dois-je le mettre obligatoirement dans ma colonne verticale ?

Sinon, dernière chose, non je ne suis pas en relation avec le collectif de la rage du peuple, et keny arkana... malheureusement !! J’aime beaucoup leur démarche, tout simplement. j'apporte un soutien.

Bon allez, il se fait tard et je suis arrivé toute la semaine en retard au taff, donc je ne vais pas abuser ce soir !!

A très bientôt, j'espère !
ecolomuslim

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Fight Clubs

  • 300px-CryptoidMonkies

  • Seashepherd

  • Dgr

  • Anon

Documentaires

Un peu d'info

  • Bastamag

  • Lundiam

Contre espionnage

  • Tor

Freemen